Les déblogueurs.tv
Pour commander vos bouquins

Emission : A livre ouvert (France Info) 02/07/2016

france infoCe samedi 02 juillet 2016, aux côté de Valérie Expert dans l’émission « A livre ouvert« , nous retrouvons Gérard Collard.

 

 

 

Un fils en orUn fils en or de Shilpi Somaya Gowda et Josette Chicheportiche aux éditions Mercure De France

Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine dans le Gujarat puis part les compléter aux Etats-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d’une union prestigieuse. Or, depuis qu’il est petit, elle le sait très proche de Leena, la fille d’un métayer pauvre. Quand celle-ci devient une très belle jeune fille, il faut l’éloigner, en la mariant à la va-vite. Les destins croisés d’Anil et de Leena forment la trame de ce roman – lui en Amérique, qui est loin d’être l’eldorado qu’il croyait ; et elle en Inde, où sa vie sera celle de millions de femmes victimes de mariages arrangés. Ils se reverront un jour, chacun prêt à prendre sa vie en main, après beaucoup de souffrances. Mais auront-ils droit au bonheur ?

 

 

La Madeleine Proust une vie T1La Madeleine Proust, une vie : Quand j’étais petite. 1925-1939 de Lola Sémonin aux éditions Pygmalion

Je suis née au printemps. Les pieds devant. Ce qui a fait dire à l’Adèle, la sage-femme : – Cette gamine, elle ira loin ! C’est vrai. Plus tard, dès que je me suis mariée, je ne suis pas restée à Derrière-les-Gras. J’ai monté plus haut, à la ferme de Sur-le-Mont. Je l’enviais, cette ferme. Parce que le soir, au couchant, quand l’ombre s’abattait sur nous, elle était encore toute dorée de soleil. Je n’avais pas 8 ans, pourtant je disais à la moman : – Quand je s’rai grande, j’habiterai là-haut ! Elle me rembarrait : – Au lieu d’rêver, va plutôt chercher des patates à la cave ! Les rêves, c’est pas fait pour nous ! C’est pour les riches !

 

 

La Madeleine ProustLa Madeleine Proust, une vie, Tome 2 : 1939-1940 – Ma drôle de guerrede Lola Sémonin aux éditions Pygmalion

A quatorze ans, je n’étais plus le perdreau de l’année, mais enfin une vraie jeune fille. Cinq jours par mois, je faisais partie du lot des mal fichues. J’entrais dans le clan. J’allais pouvoir connaître le saint des saints et sortir de l’obscurité. Ne plus être sans arrêt rembarrée par les grandes d’un «T’es trop p’tite !», «Ca n’te regarde pas !». Cet été-là, on a fauché et rentré cinquante charrettes de foin sous un soleil cuisant. Et on a commencé la moisson du blé par grand beau. A la tombée de la nuit, les charrettes pleines à ras bords, tirées par les chevaux comtois, se suivaient à la queue leu leu sur les chemins qui mènent dans les hameaux, au-dessus du village des Gras. On était toute une floppée à revenir des champs, soûlés de chaleur, la peau brûlée, le corps fourbu mais le coeur joyeux. Le sang bouillonnait dans nos veines. On avait toute la vie devant nous. On chantait à tue-tête Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? Et on n’entendait pas le bruit des bottes des nazis qui écrasaient la Pologne.

 

 

Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com

0


Mots-cléfs associés : A livre ouvert / Chronique / émission / France Info / Gérard Collard / livre / radio / Valérie Expert


Nom ou pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire - ne sera pas publié)

Votre site Web

Comptez-vous participer à Saint Maur en poche 2018 les 23 et 24 juin prochain ?

Les autres en pensent quoi?

Loading ... Loading ...

décembre 2018
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31