Les déblogueurs.tv
Pour commander vos bouquins

Emission : A livre ouvert (France Info) 18/02/2012

Aux côtés de Valérie Expert nous retrouvons Gérard Collard et Stanislas Rigaud.

Sept femmes contre Edimbourg d’Ely M. Liebow aux éditions Baker Street

Décriées, conspuées, tournées en ridicule par les hommes, tant médecins que professeurs d’université ou étudiants, sept jeunes femmes qui rêvent de devenir. médecins, au milieu du siècle à Edimbourg, se donnent la difficile mission d’ouvrir aux femmes l’accès aux études de médecine en Grande-Bretagne. C’est cette réalité historique qui sert de toile de fond à une enquête menée à un rythme endiablé, mettant en scène notamment celui qui inspira le personnage de Sherlock Holmes : le Dr Joe Bell, qui, par ses fabuleux talents d’observation et de déduction, fait l’admiration de tous ceux qui l’entourent, et notamment de son jeune assistant, un certain Arthur Conan Doyle qui fera de lui plus tard une légende, en le peignant sous les traits de son illustre détective. Né des recherches effectuées par l’auteur pour écrire sa biographie du Dr Bell, ce récit ressemble à s’y méprendre à une aventure de Sherlock Holmes. Meurtres, énigmes, missives anonymes, flèches empoisonnées, émeutes d’étudiants, autant d’éléments qui semblent avoir pour dessein de décourager les jeunes femmes de poursuivre leur projet. Théâtre d’un combat féministe acharné (basé sur des faits réels), et d’une intrigue policière à rebondissements, la ville d’Edimbourg est un acteur à part entière de ce récit, offrant le tableau saisissant des inégalités sociales et du paternalisme qui règnent à l’époque en Grande-Bretagne. Dans cette ville culturellement et intellectuellement riche, une partie de la population vit encore dans l’insalubrité et la misère. Mais le progrès est lent à venir : de nombreux membres de la bourgeoisie et de l’intelligentsia éclairée se cramponnent à leurs privilèges et leurs préjugés, et ne sont pas encore prêts à offrir aux femmes l’accès à cette profession des plus nobles au monde.

Cliquez ici pour voir l’avis de Gérard Collard

– A la trace de Deon Meyer aux éditions du Seuil

A la trace tranche sur les romans précédents par sa structure ambitieuse. L’action progresse staccato. L’art du pisteur, évoqué par une citation en début de chapitre, illustre la manière dont chacun des protagonistes va laisser des traces. Toutes, à un moment donné, se recouperont : septembre 2009.- Milla Strachan, lasse de vingt ans de mariage-maltraitance, plaque son mari et est embauchée par la Presidential Intelligence Agency, branche des services secrets. La PIA surveille un groupuscule islamiste qui semble attendre une importante livraison par bateau. – Lemmer, l’antihéros de Lemmer l’invisible, est chargé par un défenseur des espèces animales menacées d’assurer le transfert à la frontière du Zimbabwe de deux inestimables rhinos noirs. Lors d’une fusillade, il est dépossédé de son Glock, où ses empreintes abondent. Il n’aura de cesse de le récupérer -Milla s’entiche d’un aventurier, Lukas, prétendument archéologue, en réalité archéologue-gentleman-cambrioleur. Il combat un gang allié aux Islamistes qui a embarqué par accident ses économies et refuse de les luirestituer. L’action de Lukas va croiser celle des services secrets, qui le prennent à tort pour un terroriste. – Mat Joubert, au service de l’agence de détectives privés créée par l’ex-inspecteur Griessel (deux revenants !) enquête sur la disparition de Davie Flint, cadre de l’Atlantic Bus Company, qui s’est volatilisé devant son club de gym.

Passages à l’acte de Jean-Charles Marchand aux éditions Anne Carrière

Une mère tue son enfant pour punir son compagnon, un jeune homme devient assassin  » par amitié « , un autre tue son père avec la bague qu’il lui a volée, une épouse empoisonne son mari grabataire, une femme place son nourrisson étouffé au congélateur afin que le père le découvre, un marginal poignarde un prêtre pour « tuer le Père »… Voici, décrits dans ce livre, quelques-uns des portraits d’accusés dont les passages à l’acte interpellent non seulement la justice, mais aussi la psychiatrie et l’ensemble des sciences humaines. Au fil des audiences de cours d’assises, qui constituent un champ d’observation privilégié, cet ouvrage restitue minutieusement les faits et les dires, et tente de comprendre le sens de tragédies humaines complexes dont la densité dépasse tout récit fictionnel. La conclusion majeure est que tout crime en cache un autre ; chaque mobile allégué dissimule des mécanismes psychiques et socioculturels bien plus profonds et bien moins apparents ; chaque acte criminel, enraciné dans le passé, révèle l’imaginaire de l’accusé et son rapport symbolique au monde. Passages à l’acte plonge le lecteur dans les problématiques les plus actuelles du champ pénal : approche psychanalytique du crime comme réponse à une angoisse d’anéantissement psychique, controverse psychiatrique autour de la  » confrontation à la Loi  » du criminel psychotique, effondrement symbolique de la Raison au profit d’une exigence individuelle de plaisir immédiat, revendications des victimes dorénavant sacralisées, refus de considérer tout aléa comme une fatalité sans responsabilité, et débat sociologique sur la fonction réelle du crime et du criminel dans la société.

Ecrit dans le sang d’Arthur Conan Doyle aux éditions Anatolia

Écrit dans le sang (1887) marque la toute première apparition publique du détective Sherlock Holmes. C’est dans ce livre qu’on assiste à la première rencontre entre Sherlock Holmes et son Boswell, le docteur John H. Watson, dans un laboratoire d’hôpital. ( » Je l’ai trouvé, je l’ai trouvé ! « , tels sont les premiers mots, tout à fait caractéristiques, que prononce le détective.) Les deux hommes décident de partager un appartement. Très vite, Watson, médecin de son état, en convalescence à Londres et sans le sou, va se trouver mêlé, sans vraiment le vouloir, à une sombre histoire de vengeance et de meurtre, un double assassinat. Si l’on compare ce portrait du jeune Sherlock (il n’a que vingt-sept ans lorsqu’il fait la connaissance de Watson) au reste de la série, il est évident que la personnalité du Maître n’a guère changé au fil de son étonnante carrière. Sa manie du secret, ses habitudes bohèmes et sa piètre opinion de la police officielle sont déjà en évidence ici; même s’il n’est fait pour le moment qu’une simple allusion à sa toxicomanie, ses autres vices et ses vertus ne tardent pas à être révélés au lecteur. Peut-être la publication de cet ouvrage ne remplit-elle pas au début les poches de son auteur, mais il avait bel et bien planté le décor de ce qui allait devenir l’une des plus grandes réussites littéraires de tous les temps.

Les Fleurs de l’ombre de Steve Mosby chez Sonatine

Telle est la trame de « La Fleur de l’ombre », un thriller écrit en 1991 par un certain Robert Wiseman, mystérieusement disparu depuis lors. Neil Dawson, dont le père vient d’être retrouvé sans vie au pied d’un viaduc, apprend que celui-ci nourrissait une étrange obsession pour ce roman. Bientôt, il constate de troublantes similitudes entre les derniers jours de Robert Wiseman et ceux de son père. Pire encore, c’est peu à peu la réalité qui semble s’inspirer de l’abominable récit de « La Fleur de l’ombre ». Et Neil ne tarde pas à se retrouver aux prises avec un psychopathe d’un genre très particulier. Avec ce thriller d’une noirceur absolue, Steve Mosby multiplie les mises en abîme et entraîne le lecteur dans un formidable puzzle entre réalité et fiction. Outre l’intrigue, d’une densité rare, on y retrouve le style incomparable et la complexité de personnages terriblement humains qui ont fait le succès d’Un sur deux.

 

Vous pouvez commander ces livres sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com

0


Mots-cléfs associés : A livre ouvert / émission / France Info / Gérard Collard / livre / radio / Valérie Expert


Nom ou pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire - ne sera pas publié)

Votre site Web

Comptez-vous participer à Saint Maur en poche 2018 les 23 et 24 juin prochain ?

Les autres en pensent quoi?

Loading ... Loading ...

décembre 2018
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31