Les déblogueurs.tv
Pour commander vos bouquins

Emission : Le magazine de la santé (France 5) 28/05/2017

Le magazine de la santéTous les vendredis sur France 5 à partir de 13h40, le libraire Gérard Collard vous présente sa sélection de livres dans Le Magazine de la santé. Vendredi 28 avril 2017, il vous a présenté :

 

Trois saisons d’orage de Cecile Coulon aux éditions Viviane Hamy

Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu d’un pays qui s’en fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu d’une terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. L’histoire d’André, de son fils Benedict, de sa petite-fille, Bérangère. Une famille de médecins. Celle de Maxime, de son fils Valère, et de ses vaches. Une famille de paysans. Et au milieu, une maison. Ou ce qu’il en reste.

Trois générations confrontées à l’Histoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature.
Saga portée par la fureur et la passion, Trois saisons d’orage peint une vision de la seconde partie du XXe siècle placée sous le signe de la fable antique. Les Trois-Gueules,  » forteresse de falaises réputée infranchissable « , où elle prend racine, sont un espace où le temps est distordu, un lieu qui se resserre à mesure que le monde, autour, s’étend. Si elles happent, régulièrement, un enfant au bord de leurs pics, noient un vieillard dans leurs torrents, écrasent quelques ouvriers sous les chutes de leurs pierres, les villageois n’y peuvent rien ; mais ils l’acceptent, car le reste du temps, elles sont l’antichambre du paradis.

Cécile Coulon renoue ici avec ses thèmes de prédilection – la campagne opposée à la ville, la lutte sans merci entre l’homme et la nature –, qui sont les battements de coeur du très grand succès que fut Le Roi n’a pas sommeil (Éd. Viviane Hamy, 2012).

 

 

Elles ont fait l’Antiquité : Vingt-cinq scènes de vie d’intellectuelles grecques et romaines de Olivier Gaudefroy aux éditions Turquoise

Elles furent poétesses, savantes, philosophes, artistes ou bien encore politiques, à une époque où l on attendait des femmes qu elles soient surtout de bonnes épouses, qu elles tiennent correctement leur foyer et engendrent des enfants. Si la mémoire de quelques-unes d entre elles Sappho, Cléopâtre, Agrippine, Zénobie ou Hypatie est restée vive de nos jours, la plupart nous sont totalement étrangères. L histoire officielle s est chargée de les laisser sombrer dans l oubli. Le système patriarcal en vigueur dans les sociétés antiques grecque et romaine voyait d un mauvais il que des femmes osent se mêler d affaires réservées aux hommes. Naître femme, c était alors se conformer à l idée que la gent masculine était ­supérieure à soi. C était mener l existence d une éternelle soumise. Celles qui refusaient de s y plier s attiraient la méfiance de leurs contemporains. Les nouvelles qui constituent ce recueil, complétées de biographies, puisent dans une somme d histoires, de relations et d anecdotes de l époque grâce auxquelles se profile un portrait singulier de l histoire intellectuelle de l Antiquité.

 

 

Johnny Porter et le secret du mammouth congelé de Lionel Davidson et Valérie Bourgeois aux éditions

En Sibérie orientale, au Canada, à Londres, dans les années 80.

Il s’agissait d’animaux morts naturellement, dont la chaleur corporelle s’était dissipée peu à peu et dont les tissus mous s’étaient décomposés. On n’avait jamais vu de mammouth complet, congelé instantanément, pour ainsi dire, et de ce fait intact. Ce qui mettait Zhelikov dans tous ses états était la probabilité pour qu’un tel spécimen soit là, tout près de lui.
Sur un cap au nord du centre, un site était aménagé en prévision de la construction d’un ensemble de bâtiments. Durant la phase de déblaiement, le sol s’était effondré, dévoilant une crevasse. À l’intérieur se trouvait une saillie rocheuse, et sur cette saillie, un mammouth figé dans la glace. À l’évidence, il avait fait une chute, une très longue chute qui l’avait tué sur le coup. C’était un mammouth surgelé, en somme.
La Femme tombée du ciel La Femme tombée du ciel de Thomas King et Caroline Lavoie aux éditions Philippe Rey

Une catastrophe écologique provoquée par la multinationale Domidion lors de la construction d’un oléoduc élimine toute forme de vie dans l’océan près de Samaritan Bay, sur la côte de Colombie-Britannique, et fait des victimes parmi les autochtones de la réserve voisine qui jadis accueillait la migration annuelle des tortues, des oiseaux et des touristes.
Les deux personnages principaux du roman sont les responsables de cette catastrophe et vont chercher leur rédemption, chacun à sa manière.
Le chercheur Gabriel Quinn, scientifique génial qui a mis au point le défoliant mortel GreenSweep, puis lutté contre sa mise en vente, dévoré de culpabilité, vient s’installer secrètement dans la réserve polluée, d’où est originaire sa propre mère, dans l’intention de se suicider. Il y rencontre des survivants qui vont lui redonner goût à la vie : Mara Reid, peintre ayant grandi sur la réserve, dont la sexualité décomplexée initiera Gabriel ; Nicholas Crisp, sage et coloré doyen des lieux ; Sonny, jeune maître des tortues, collectionneur d’objets vomis par la marée.
Dorian Asher, le PDG de Domidion, narcissique et attachant à la fois, ne lit rien, n’aime pas les Arts, est même indifférent à la procédure de divorce instruite par sa femme. Il tente d’oublier un nouveau scandale écologique qui s’annonce (cette fois-ci dans une rivière de l’Alberta) en fuyant dans de luxueux hôtels, savourant sa solitude et avec pour unique obsession le choix de sa nouvelle montre… Gabriel et Dorian ne se reverront pas mais, liés par le désastre, ils connaîtront des sorts inattendus.
La femme tombée du ciel est un livre à l’humour satirique dévastateur. Thomas King use habilement des traditions amérindiennes pour mieux faire ressortir la monstruosité de l’homme contemporain vis-à-vis de son environnement : le lobby des armes, l’industrie chimique, l’agriculture à haut rendement, le capitalisme sont férocement critiqués tout au long de ce roman foisonnant et engagé, baigné d’une lumière poétique des origines, indispensable et guérissante.
Prix du Gouverneur général en 2014, le plus prestigieux du Canada

 

 

Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com

0


Mots-cléfs associés : Benoît Thevenet / Chronique / émission / france 5 / Gérard Collard / Le magazine de la santé / livre / Marina Carrère d'Encausse / Michel Cymes / Rosa Tandjaoui / télévision


Nom ou pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire - ne sera pas publié)

Votre site Web

Comptez-vous participer à Saint Maur en poche 2018 les 23 et 24 juin prochain ?

Les autres en pensent quoi?

Loading ... Loading ...

décembre 2018
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31