Cheap Christian Louboutin
Blogue culturel de la Griffe Noire - Les déblogueurs
Les déblogueurs.tv
Pour commander vos bouquins

Émission : La Petite Librairie #6

Pour ce sixième numéro de La Petite Librairie (émission produite par La Griffe Noire), Gérard Collard s’est entouré de 4 chroniqueurs…

Lire la suite »

2

commentaires

Emission : Le magazine de la santé (France 5) 17/02/2017

Chaque vendredi, aux côtés de Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes, Gérard Collard vous propose sa sélection littéraire.

Lire la suite »

0

commentaire

Livre : La chronique d’Yvan – Son coup de cœur de janvier 2017

Une fois par mois, vous pourrez retrouver ici-même la chronique d’Yvan Fauth en partenariat avec le blog qu’il anime.

Lire la suite »

2

commentaires

Émission : La Petite Librairie #6

Pour ce sixième numéro de La Petite Librairie (émission produite par La Griffe Noire), Gérard Collard s’est entouré de 4 chroniqueurs… Marie, Solveig Darrigo, Didier Debroux et Jean-Edgar Casel

 

Bon visionnage !!!

LE COUP DE CŒUR DE GÉRARD COLLARD

Les Mille Talents d’Eurídice Gusmão de Martha Batalha et Diniz Galhos aux éditions Denoël

L’histoire d’Euridice Gusmao, ça pourrait être la vôtre, ou la mienne. Celle de toutes les femmes à qui on explique qu’elles ne doivent pas trop penser. Et qui choisissent de faire autrement. « Responsable de l’augmentation de 100 % du noyau familial en moins de deux ans, Euridice décida de se désinvestir de l’aspect physique de ses devoirs matrimoniaux. Comme il était impossible de faire entendre raison à Antenor, elle se fit comprendre par les kilos qu’elle accumula. C’est vrai, les kilos parlent, les kilos crient, et exigent – Ne me touche plus jamais. Euridice faisait durer le café du matin jusqu’au petit déjeuner de dix heures, le déjeuner jusqu’au goûter de quatre heures, et le dîner jusqu’au souper de neuf heures. Euridice gagna trois mentons. Constatant qu’elle avait atteint la ligne, cette ligne à partir de laquelle son mari ne s’approcherait plus d’elle, elle adopta à nouveau un rythme alimentaire sain ».

 

LE COUP DE CŒUR DE DIDIER DEBROUX

Retrouvez l’univers de Didier Debroux à travers son blog www.xxvemeheure.com

Les vies multiples d’Amory Clay de William Boyd aux éditions Points

Amory Clay a un prénom d’homme et des rêves de grandeur. Dévorée dès son plus jeune âge par sa passion pour la photographie, elle ne recule ni devant l’adversité ni devant le scandale. Portraitiste mondaine, photographe de mode ou reporter de guerre, elle multiplie les rôles et les clichés audacieux aux quatre coins du monde. Amory mène sa vie de femme comme elle l’entend. Furieusement et à toute vitesse.

 

 

LE COUP DE CŒUR DE GÉRARD COLLARD

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa et Myriam Dartois-Ako aux éditions Albin Michel

 » Ecouter la voix des haricots  » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges dont sont fourrés les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager. Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.

 

Une vie entre deux océans de Margot Stedman et Anne Wicke aux éditions Livre de Poche

Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu à ce jour où un canot vient s échouer sur le rivage. À son bord, le cadavre d un homme, ainsi qu un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d être parents, Isabel demande à Tom d ignorer les règles, de ne pas signaler « l’incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices…

 

Les Filles des autres de Amy Gentry et Simon Baril aux éditions Robert Laffont

ÊTES-VOUS BIEN CERTAINE DE CONNAÎTRE VOTRE FILLE ?
D’AILLEURS, EST-CE VRAIMENT LA VÔTRE ?

À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu’une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c’est Julie.
Passé la surprise et l’émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu’un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n’osant s’avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne…

AVEC AMY GENTRY, VOUS ALLEZ REDÉCOUVRIR LE SENS DE L’EXPRESSION  » ROMAN À SUSPENSE « .

 

RENCONTRE AVEC HAROLD COBERT…

La Mésange et l’ogresse de Harold Cobert aux éditions Plon

22 juin 2004. Après un an d’interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari,  » l’Ogre des Ardennes « . Il sera condamné à la perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa  » mésange  » reste un mystère : victime ou complice ? Instrument ou inspiratrice ? Mésange ou ogresse ?
Quoi de plus incompréhensible que le Mal quand il revêt des apparences humaines ?
En sondant les abysses psychiques de Monique Fourniret, en faisant résonner sa voix, jusqu’au tréfonds de la folie, dans un face à face tendu avec les enquêteurs qui la traquent, ce roman plonge au cœur du mal pour arriver, par la fiction et la littérature, au plus près de la glaçante vérité.

 

Jim d’Harold Cobert aux éditions Livre de Poche

Loin de la star à la silhouette filiforme et gainée de cuir noir, Jim, gros, barbu, les cheveux longs et grisonnants, déambule telle une ombre dans les rues de la Ville lumière. Dégoûté par l’industrie du disque, il s’enfonce lentement dans la dépression et pense arrêter la musique pour se consacrer à la poésie. Dans ses errances et ses outrances éthyliques, il cherche à démêler les fils obscurs qui ont tissé sa destinée d’enfant de militaire devenu une icône de la scène rock mondiale et réfugié en paria à Paris, cité des écrivains maudits.
À travers ces confessions imaginées, Harold Cobert se glisse dans la peau de Jim Morrison confronté à ses démons.

 

LE COUP DE CŒUR DE GÉRARD COLLARD

Par amour de Valérie Tong Cuong aux éditions JC Lattès

Par amour, n’importe quel être humain peut se surpasser. On tient debout, pour l’autre plus encore que pour soi-même.
V.T.C.

 

 

 

 

LE COUP DE CŒUR DE SOLVEIG DARRIGO

Traité de miamologie pâtisserie de Stéphan Lagorce aux éditions 180°C

Les fondamentaux de la pâtisserie décryptés par le pourquoi

La pâtisserie est une discipline réputée technique et rebelle ! Destinée aux seuls professionnels, pour l’essentiel !
C’est pourquoi 180°C a décidé de s’attaquer à ce monument de l’Art culinaire français à travers un nouveau traité de Miamologie.
Comme dans le premier tome consacré à la cuisine et l’univers du salé, ce nouveau traité va dévoiler aux lecteurs le « pourquoi des choses ». Pourquoi pétrir cette pâte et pas celle-ci ? Pourquoi mettre le sucre sur les œufs et non le contraire ? Pourquoi fouetter gentiment une fois puis sauvagement une autre ?
Tous ces mystères et bien d’autres encore sont dévoilés dans un ouvrage de 240 pages, encore plus développé que son petit frère « salé », sujet oblige !
Deux grandes parties structurent cette somme conséquente mais abordable techniquement. Une partie traité avec trois sections : Peser-Mélanger-Cuire, autant de gestes connus et rassurants, puis un cahier de 40 recettes, véritables travaux pratiques gourmands ! Une quarantaine d’autres recettes dites « de base » sont données aussi au fil du texte, dans la partie traité.

 

 

LE COUP DE GUEULE DE GÉRARD COLLARD

Terreur de Yann Moix aux éditions Grasset

« Ce livre, écrit au jour le jour pendant et après les attentats contre Charlie Hebdo et à l’Hypercacher, ne sort que deux ans après les événements : il fallait respecter le temps du deuil ; et me donner la faculté de suspendre celui de la réflexion. « Penser » les attentats est une gageure, parfois même un oxymore : le risque est soit de donner trop de sens à ce qui n’en a pas, soit de rater les étapes d’un processus plus complexe qu’il n’y paraît. Penser les attentats, c’est possiblement se tromper. Ce livre est un cheminement, une progression, une interrogation, un questionnement sur la radicalité, la radicalisation, la jeunesse, l’islamisation, la violence, le nihilisme. Autant de termes qu’on ressasse à longueur de journées sans jamais s’arrêter pour les creuser, les approfondir jusqu’à la nausée. Ce petit essai est obsessionnel : revenir à l’infini sur les actes, les causes, les effets, les acteurs, les conséquences, sans jamais se raturer, au risque même, çà et là, de se contredire. Les frères Kouachi, Amédy Coulibaly sont les tristes protagonistes d’un événement originel, matrice de tous les attentats qui suivirent : les notes et scolies rédigées à chaud et publiées maintenant, doivent se plaquer sur tous les attentats qui suivirent, et qui sortent tout droit, peu ou prou, de janvier 2015.Car ce qui me frappe à la relecture d’un texte rédigé il y a deux ans, c’est à quel point ce qui y était prévu est déjà advenu ou encore, hélas, à advenir . Je n’ai donc rien censuré des passages prophétiques qui me donnent aujourd’hui le sentiment d’une réflexion rattrapée par le réel, au prétexte qu’ils pourraient être lus comme ayant été rédigés rétroactivement à partir du réel : on ne s’excuse pas d’avoir eu raison trop tôt. « Nous sommes en guerre » a dit le président de la République. Les écrivains ont toujours voulu dire la guerre. Je n’échappe ni à la règle, ni à la tradition. »
Y.M.

 

LES COUPS DE CŒUR DE GÉRARD COLLARD

Toxique de Niko Tackian aux éditions Calmann-Lévy

ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES,
ELLE N’ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE,
ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE.

Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes.
À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.

 

Le Loup peint de Jacques Saussey aux éditions Livre de Poche

Vincent Galtier est vétérinaire dans une petite ville de l’Yonne, près d’Auxerre. Depuis la mort accidentelle de son fils, son couple est à la dérive. Seule, Marion, sa maîtresse, parvient à lui faire vivre quelques rares moments d’oubli. Une nuit, alors qu’il vient de la quitter et traverse une forêt isolée pour rentrer chez lui, les passagers d’une voiture inconnue lui tirent dessus et tentent de le précipiter dans un ravin. Lorsque Vincent arrive finalement à son domicile, après leur avoir échappé de justesse, c’est pour y découvrir une scène de massacre. Il y en aura d’autres. Le cauchemar ne fait que commencer…
L’auteur de Quatre racines blanches et L’Enfant aux yeux d’émeraude offre un cadre inhabituel au thriller – le monde vétérinaire – dans ce page-turnermachiavélique au suspense implacable.

 

Ne prononcez jamais leurs noms de Jacques Saussey aux éditions Toucan

« Le train roulait de plus en plus vite. II passa sur un aiguillage qui le fit tanguer comme un navire pris dans les vagues d’un chenal agité par le vent. Les yeux écarquillés de Karine s’abaissèrent vers le plancher. Sous le siège 66, la poignée du sac avait basculé en pleine lumière. Elle s’accroupit et le tira vers elle, et ce fut soudain comme si elle avait pu voir au travers du tissu. Comme si cette forme oblongue qui le déformait lui avait murmuré quelques mots funestes à l’oreille. Elle eut juste le temps de prendre une profonde respiration pour pousser un hurlement. Et puis le monde s’éteignit dans un grand éclair blanc. » Ne prononcez jamais leurs noms est la sixième enquête du Capitaine Daniel Magne et du Lieutenant Lisa Heslin. Certainement la plus dangereuse…

 

Canicule de Jane Harper et Renaud Bombard aux éditions Kéro

Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l’Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés.

Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l’arme contre soi-même ? C’est ce qui est arrivé à Luke Hadler, et Aaron Falk, son ami d’enfance, n’a aucune raison d’en douter. S’il n’y avait pas ces quelques mots arrivés par la poste :

Luke a menti. Tu as menti. Sois présent aux funérailles…

Revenir à Kiewarra est la dernière chose dont Aaron a envie. Trop vives sont encore les blessures de son départ précipité des années auparavant. Trop dangereux le secret qu’il a gardé pendant tout ce temps. Mais Aaron a une dette, et quelqu’un a décidé que le moment est venu de la payer…

 

 

CHRONIQUE JEUNESSE

Combien de bébés ? de Guido Van Genechten aux éditions Albin Michel Jeunesse

Dans ce livre, toutes les mamans animaux sont sur le point d’avoir des petits. Mais combien de bébés vont naître ?

 

 

 

 

Les enfants les pires du monde de Tony Ross aux éditions Albin Michel Jeunesse

Connaissez-vous les pires enfants du monde ? Ceux qui désobéissent, ceux qui pètent et mettent leurs doigts dans leur nez sans rougir, ceux qui peuvent pleurer sur commande, ceux qui n’ont jamais tort, ceux qui font un élevage de poux, ceux qui ne décollent pas de leur canapé ? David Walliams nous livre ici une galerie de 10 portraits truculents d’enfants aussi effrontés qu’insupportables en 10 chapitres généreusement illustrés par Tony Ross. À partir de 8 ans Tony Ross est né à Londres en 1938. Il a étudié l’illustration au Regional Center of Art de Liverpool. Il est aujourd’hui l’un des auteurs-illustrateurs britanniques les plus reconnus, avec plus de 350 livres à son actif, publiés dans dix-huit pays et sur les cinq continents.

 

 

Ourse & Lapin : Drôle de rencontre de Jim Field et Julian Gough aux éditions Flammarion

Entre un lapin ronchon et une ourse sortie trop tôt de son hibernation, quel lien peut-il y avoir ? Aucun, vous direz-vous. Et pourtant… Derrière cette histoire de bonhomme de neige, de loup, d’avalanche et de crottes de lapin, se cache peut-être le début d’une belle amitié…

 

 

 

LES COUPS DE CŒUR DE GÉRARD COLLARD

Peggy Dans les Phares de Lacasse Marie-Eve aux éditions Flammarion

« Depuis que je te connais je vis avec l’inquiétude de te perdre. Pour la drogue, des hommes fantasques, des femmes bouleversantes qui t’emmènent ailleurs, là où je n’ai pas accès. Il y a les rivages poétiques qui ne m’ont jamais enchantée, les bals somptueux où je n’ai pas mes entrées, la rivalité vénéneuse d’un papier imbibé sous la langue et la complicité des piqûres que je n ai jamais voulu partager. Je suis toujours arrivée à me frayer un chemin jusqu’à toi, conservant comme je le peux une dignité impériale.» Mannequin, styliste, journaliste de mode, mariée à un grand résistant puis à Claude Brasseur, Peggy Roche a aussi été pendant vingt ans la compagne discrète de Françoise Sagan. Peggy dans les phares est le roman de cette passion dévorante traversée des plus grandes figures de la vie littéraire et artistique de l’époque.

 

LE BLOC-NOTES

Exposition Henri Matisse à Lyon

Une grande rétrospective consacrée à Henri Matisse (1869-1954) se tient au musée cet automne. Artiste reconnu pour ses peintures au chromatisme vibrant et éblouissant, Matisse s’est aussi adonné à la pratique du dessin, discipline quotidienne qui lui a permis de conquérir la plus grande liberté.

L’exposition retrace, autour d’environ 250 œuvres, l’épanouissement de son œuvre dessiné autour de quelques séries : les académies, les dessins au pinceau fauves de 1905-1906, le travail du portrait dans les années 1910, les « Cinquante dessins » ingresques de 1919-1920, annonçant les odalisques de la période niçoise, les dessins au trait transparents de 1935-1937, aussitôt suivis de grands fusains longuement travaillés en 1938-1939, la « floraison » des Thèmes et Variations en 1941-1942 et les derniers dessins au pinceau monumentaux des années 1947-1952.

Ouvert tous les jours sauf mardi et jours fériés de 10h à 18h, vendredi de 10h30 à 18h.
Fermetures partielles de salles du musée entre 12h30 et 14h, excepté l’exposition Matisse.

En cas de modifications, horaires affichés à l’accueil du musée. Par téléphone lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 17h et mardi de 10h à 17h au 33(0)4.72.10.17.40.
Fermeture des billetteries à 17h30.
Évacuation des salles du musée à partir de 17h50.
Les 8, 9, 10, 24 et 31 décembre, le musée et le jardin ferment à 17h.

 

 

Henri Matisse, le laboratoire intérieur de Collectif aux éditions Hazan

Catalogue officiel de l’exposition Henri Matisse, le laboratoire intérieur du 2 décembre 2016 au 6 mars 2017 au musée des Beaux-Arts de Lyon. Une grande rétrospective consacrée à Henri Matisse (1869-1954) se tient au musée cet automne. Artiste reconnu pour ses peintures au chromatisme vibrant et éblouissant, Matisse s’est aussi adonné à la pratique du dessin, discipline quotidienne qui lui a permis de conquérir la plus grande liberté. L’exposition retrace, autour d’environ 250 œuvres, l’épanouissement de son œuvre dessiné autour de quelques séries : les académies, les dessins au pinceau fauves de 1905-1906, le travail du portrait dans les années 1910, les « Cinquante dessins » ingresques de 1919-1920, annonçant les odalisques de la période niçoise, les dessins au trait transparents de 1935-1937, aussitôt suivis de grands fusains longuement travaillés en 1938-1939, la « floraison » des Thèmes et Variations en 1941-1942 et les derniers dessins au pinceau monumentaux des années 1947-1952. Le travail de dessin de Matisse est cependant si étroitement lié à sa peinture, à sa sculpture, comme bien évidemment à sa pratique de graveur, qu’il ne saurait être regardé séparément. Il devance, prépare, accompagne et prolonge toutes les autres pratiques de Matisse. Autour de quelques motifs et de quelques figures de modèles, qui constituent autant de dossiers rythmant l’exposition, un certain nombre de peintures et de sculptures majeures sont ainsi mises en relation avec leur environnement dessiné ou gravé, comme elles le furent autrefois dans l’atelier. Le musée avait déjà présenté les œuvres de Matisse conservées au Centre Pompidou lors de sa réouverture en 1998, et rend, par cette exposition, un nouvel hommage à l’artiste qui en 1941, subit une opération à Lyon. Matisse en ressortira « ressuscité », riche d’une énergie nouvelle, comme en témoigne l’épanouissement de son œuvre à venir. Particulièrement attaché à la ville, Henri Matisse donnera au musée des Beaux-Arts un ensemble de dessins de la série Thèmes et variations et de livres illustrés, qui complètent aujourd’hui, au sein des collections, deux peintures majeures : Le Portrait de l’antiquaire Georges Joseph Demotte (1918) et Jeune Femme en blanc, fond rouge (1946). Les liens de l’artiste avec Lyon seront présentés, en continuité de l’exposition, dans les collections modernes du musée. Coédition Editions Hazan/musée des Beaux-Arts de Lyon.

 

Histoire du théâtre dessinée d’André Degaing aux éditions Nizet

Un texte clair, précis, synthétique, respectant strictement l’ordre chronologique.
Une « documentation-express » d’une étonnante richesse : 436 pages. 2000 illustrations (croquis pris sur le vif, documents d’époque, reconstitutions didactiques, BD. ). 1300 noms dans l’index des noms propres. 1 index de Notions (« Censure », « Eclairage », « Excommunication des comédiens ». ) permettant de faire, en quelques minutes, le tour de la question et de suivre son évolution à travers les âges.
Pouvant se lire ou se consulter à plusieurs niveaux, cette vaste synthèse (qui ne néglige pas les prodigieuses étrangetés – méconnues ! – de l’Histoire du Théâtre) concerne tous les publics. Du très jeune lecteur (qui se laissera imprégner par les illustrations) au « théâtrophile » curieux et cultivé (qui goûtera l’inédit absolu de certaines pages) en passant par les lycéens, étudiants et, bien sûr, enseignants/enseignés des Ecoles de Théâtre.

 

 

LA CHRONIQUE DE JEAN-EDGAR CASEL

Tintin au Pays des Soviets Couleur de Hergé aux éditions Casreman

Tintin au pays des Soviets reste le seul album de Tintin uniquement disponible à ce jour dans sa version noir et blanc. Créée en 1929 et restée introuvable en librairie jusqu’en 1973, cette première grande histoire marque la naissance de Tintin. C’est avec un plaisir presque enfantin, guidé par l’esprit du jeu et le désir de vitesse qu’Hergé s’adresse au lecteur dans cette course-poursuite où avions, voitures, trains, hors-bords et motos filent à toute allure. Si le dessin ne s’inscrit pas encore dans la perfection du style  » ligne claire « , le jeune auteur de 21 ans démontre déjà son habileté de romancier en images. Le sens dynamique du mouvement, la maîtrise de l’enchaînement des plans et la construction des pages expriment ce talent de raconter par l’image qui fera d’Hergé un grand maître de la bande dessinée. Le sujet d’actualité commandé par l’abbé Wallez, patron du quotidien Le XXe siècle, permet également à l’humoriste de se révéler visionnaire, à contretemps de son époque. Planche après planche, les révélations contre les dérives et les mises en scène du régime communiste se changent en gags survoltés. Certaines séquences satiriques, qui présentent le simulacre d’élections démocratiques, la misère et la famine ou encore la visite d’une usine en trompe-l’oeil organisées pour la presse occidentale, apparaissent très justes dans leur impertinence, quelques années après la chute du Mur de Berlin. La mise en couleurs amplifie la lisibilité du récit, la clarté des dessins et surprend par sa modernité, comme s’il s’agissait d’un nouvel album. Elle a été confiée dans le cadre des Studios Hergé à Michel Bareau, assisté de Nadège Rombaux. Ce 25ème tome des aventures de Tintin sort en librairie le 11 janvier 2017, quelques mois avant les commémorations du centième anniversaire de la révolution d’Octobre…

SERIE TV

Suspect numéro 1 – L’intégrale des saisons 1 à 7
Borgia

LA CHRONIQUE DE MARIE

D’après une histoire vraie: Livre audio 1CD MP3 – Suivi dun entretien entre Delphine de Vigan et Marianne Épin aux éditions Audiolib

« Tu sais parfois, je me demande s’il n’y a pas quelqu’un qui prend possession de toi. » « Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais croiser. » Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s’aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre audio a reçu le Prix Audiolib 2016.

 

 

Vous pouvez commander cette sélection de livre sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com

2


Mots-cléfs associés : Chronique / Didier Debroux / émission / Gérard Collard / Jean-Edgar Casel / La Petite Librairie / livre / Marie / Mélanie / Solveig Darrigo


Bravo ! La Petite Librairie est sacrément moins chiante que la Grande Librairie où à part se congratuler les uns les autres en petit comité de bobos germatopratins, ils devraient tenir salon privé : je ne la regarde plus !
Gérard Collard est autrement plus savoureux et nous donne vraiment envie de lire... Mon banquier n'est pas toujours d'accord mais les conseils de Gérard Collard me sont autrement plus précieux que ceux de mon banquier !
Bravo gérard !

Commentaire de Helbronner, mercredi 22 février 2017 à 4:43

Bravo. Votre petite librairie est tout simplement génialissime. Le seul problème Cest que mon cher mari va encore avoir pour les cadeau une liste de livre et un appartement bibliotheque. Certains rentrent dans les églises en vacances moi je rentre dans les librairies et je Facebook pour regarder vos émissions. Encore bravo et merci de nous faire partager votre amour de la lecturen

Commentaire de sabrina, mardi 21 février 2017 à 7:08

Nom ou pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire - ne sera pas publié)

Votre site Web

Comptez-vous participer à Saint Maur en poche 2016 les 18 et 19 juin prochain ?

Les autres en pensent quoi?

Loading ... Loading ...

février 2017
L M M J V S D
« Jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728