Cheap Christian Louboutin
Blogue culturel de la Griffe Noire - Les déblogueurs
Les déblogueurs.tv
Pour commander vos bouquins

Le magazine de la santé

Émission : Le magazine de la santé (France 5) 20/05/2016

Chaque vendredi, aux côtés de Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes, Gérard Collard vous propose sa sélection littéraire.

Lire la suite »

1

commentaire

De force logo

Livre : La chronique de Gérard Collard – La fille de Brooklyn – De force

Retrouvez 3 fois par semaine les chroniques de Gérard Collard sur le blog de la Griffe Noire

Lire la suite »

0

commentaire

Les putes voilées n'iront jamais au paradis logo

Livre : La chronique de Gérard Collard – Les putes voilées n’iront jamais au paradis !

Retrouvez 3 fois par semaine les chroniques de Gérard Collard sur le blog de la Griffe Noire

Lire la suite »

0

commentaire

Émission : Le magazine de la santé (France 5) 20/05/2016

Le magazine de la santéTous les vendredis sur France 5 à partir de 13h40, le libraire Gérard Collard vous présente sa sélection de livres dans Le Magazine de la santé. Vendredi 20 mai 2016, il vous a présenté :

 

 

La mémoire des embrunsLa Mémoire des embruns de Karen Viggers aux éditions du Livre de Poche

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d’Antarctique et le divorce qui l’a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l’a hantée durant des décennies menace d’être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une émouvante histoire d’amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.

 

 

La Maison des hautes falaisesLa Maison des hautes falaises de Karen Viggers aux éditions Les Escales

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d’Antarctique et le divorce qui l’a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l’a hantée durant des décennies menace d’être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une émouvante histoire d’amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.

 

 

Vincent qu'on assassineVincent qu’on assassine de Marianne Jaeglé aux éditions L’arpenteur

Auvers-sur-Oise, juillet 1890. Vincent Van Gogh revient du champ où il est allé peindre, titubant, blessé à mort. Il n’a pas tenté de se suicider, comme on le croit d’ordinaire. On lui a tiré dessus. Inspiré par les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, ce roman retrace dans un style épuré les deux dernières années de la vie du peintre et interroge sa fin tragique. Qui est responsable de sa mort ? Pourquoi l’a-t-on tué ? Comment la légende du suicide a-t-elle pu perdurer cent vingt années durant ? En montrant Vincent Van Gogh aux prises avec son temps, avec ceux qui l’entourent et avec la création, le roman rend justice à un homme d’exception que son époque a condamné à mort.

 

 

La maison jauneLa maison jaune – Van Gogh, Gaugin : neuf semaines tourmentées en Provence de Martin Gayford et Cecile Chartres aux éditions Anne Carrière

Entre les mois d’octobre et de décembre 1888, deux des plus grands peintres de l’histoire ont partagé une petite maison jaune aux angles irréguliers dans la ville d’Arles.
Pendant neuf semaines, Vincent Van Gogh et Paul Gauguin y ont peint, bu, visité les bordels et hanté les cafés, se sont étudiés, jalousés, disputés, et s’y sont affrontés dans un huis-clos créatif à nul autre pareil.

Le célèbre critique d’art anglais, Martin Gayford, relate ici cette incroyable aventure ; la subtile, prodigieuse et toxique amitié entre deux géants qui ne pouvaient que se heurter dans un si petit espace, produisant des étincelles de génie et les ferments d’un drame connu. Le talent de Gayford est de dessiner pour nous, autour du motif tragique de cette oreille tranchée, une exploration intime ne se réduisant pas à une glissade vers la folie.
Dans sa maison jaune, Gayford, mieux que personne avant lui, nous fait pénétrer dans le secret de la création, toucher du doigt, ressentir le mystère et la matière nécessaires au surgissement du sublime.

 

 

Freedom HospitalFreedom Hospital de Hamid Sulaiman et Renaud Cerqueux aux éditions

Freedom Hospital est la première bande dessinée de Hamid Sulaiman, artiste plasticien syrien qui a fui son pays en 2011 et trouvé refuge en France après une année dans la clandestinité. Sulaiman s’inspire d’histoires vécues par des personnes de son entourage pour raconter les débuts de la guerre en Syrie, des premières manifestations pacifiques de 2011 jusqu’aux prémices de Daech. Son récit est centré sur le Freedom Hospital, un hôpital clandestin créé par une militante pacifique, Yasmine, dans une ville imaginaire semblable à beaucoup de petites villes de province syriennes… Dans cet hôpital cohabitent avec Yasmine une dizaine de personnages, malades et soignants, reflétant la diversité de la société syrienne, un kurde, un alaouite, une journaliste franco-syrienne, des membres de l’Armée libre et un islamiste radical. Leurs relations vont évoluer en fonction des événements. Engagement politique, trahisons, retournements d’alliance et l’horreur de la guerre sont au cœur de l’histoire de ce groupe d’individus, pantins de l’histoire, pris dans une tourmente dont les enjeux les dépassent totalement. À travers ce terrible récit, mis en scène de façon expressionniste, avec de très forts contrastes de lumière qui noient les hommes et la ville sous un déluge d’ombres et de lumière, Hamid Sulaiman pousse un cri de rage contre la guerre, pour l’amour et la paix.

 

Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com

1


Mots-cléfs associés : Chronique / émission / france 5 / Gérard Collard / Le magazine de la santé / livre / Marina Carrère d'Encausse / Michel Cymes / télévision


Un petit passage rapide la La Griffe Noire dans l'apr s midi, merci monsieur collard pour vos pr cieux conseils.

Commentaire de Hosting, lundi 23 mai 2016 à 12:17

Nom ou pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire - ne sera pas publié)

Votre site Web

Comptez-vous participer à Saint Maur en poche 2016 les 18 et 19 juin prochain ?

Les autres en pensent quoi?

Loading ... Loading ...

mai 2016
L M M J V S D
« Avr    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031